Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu de l’admiration pour les écrivains et de l’amour pour les livres. Et encore plus s’ils parlent d’aventures, de traversées lointaines et de dépassement de soi… Je te conseille 13 livres à lire pour te recentrer, nourrir ton esprit et voyager par le biais des livres. Je pense que le voyage et le développement personnel sont deux outils complémentaires pour en apprendre plus sur soi. Bien sûr, il existe une multitude de livres et le but ici n’est pas de tous les énumérer ;-). Sans plus attendre, je te partage mes 13 coups de cœur du moment.

 

Lire pour s'inspirer et se dépasser

 

13 livres à lire sur le voyage et le dépassement de soi

L’invention du voyage — Sylvain Tesson et d’autres écrivains

 

L'invention du voyage avec plus d'une quinzaine de récits différents

 

L’invention du voyage est un recueil de voyages philosophiques de plusieurs écrivains concernés par le voyage ou par un mode de vie alternatif : Sylvain Tesson, Pierre Rabhi, Bernard Olivier… La question principale récurrente du livre est : peut-on voyager quand on est sédentaire, lorsque l’on n’est pas en mouvement ? Poètes, auteurs, marcheurs… Chacun se raconte et donne son opinion. En poursuivant, d’autres questions existentielles sont abordées :

 

Est-ce qu’il faut être seul et s’ennuyer pour profiter au maximum d’un voyage ? Est-ce que marcher au long cours pousse à la reconquête de soi et à la rencontre des autres en voyage ? Pourquoi traverser l’Atlantique en voilier ?

 

Un livre à glisser dans sa collection pour s’inspirer et puiser différents points de vue pour — peu à peu — forger le sien.

Zoom sur Pierre Rabhi qui mériterait un article à lui seul, c’est aussi un auteur/acteur de son environnement que j’affectionne particulièrement. C’est un grand écrivain engagé qui a rendu célèbre le concept d’autosuffisance et de permaculture : c’est-à-dire produire de façon naturelle vis-à-vis de l’écosystème sans les techniques modernes que l’on connaît (engrais, pesticides).

 

 

Vivre pour se sentir vivant — Albert Bosch

 

Albert Bosch décide de partir en expédition et de traverser l’Antarctique avec son équipage. Malheureusement, après une tempête, il se retrouve seul avec comme unique choix de renoncer à son projet ou de continuer l’aventure en solitaire.

Il opte finalement pour la voie du courage et de la folie : continuer dans l’adversité malgré les difficultés auxquelles il va faire face. Courage ou folie ? L’Antarctique est un l’environnement par définition froid, hostile et inhospitalier. Vivre pour se sentir vivant est un de mes livres préférés.

Je te recommande de lire ce livre en préparation d’une expédition ou simplement « en mode » philosophie de voyage. Ce roman est à la fois une autobiographie du premier explorateur espagnol à effectuer l’Antarctique en solo et un ouvrage de développement personnel

Le livre raconte l’aventure d’Albert, durant deux mois et quelques jours et l’importance d’avoir une idée puis de lui donner en vie en la réalisant. À la fin de ce recueil, l’inspiration est forcément au rendez-vous.

Albert Bosch explique notamment comment :
– choisir ses partenaires d’aventures ;
– être 100 % convaincu de son projet. Être conscient du « pourquoi » pour avancer face aux obstacles ;
– se dépasser et ne pas se contenter juste d’exister ;
– capitaliser son temps pour se réaliser et faire des choses inspirantes ;
– trouver son bonheur.

Pendant ma traversée du Québec en réalisant le SIA sur 650 km, j’avais prévu de m’envoyer ce petit livre par la poste. J’ai ainsi pu le récupérer en chemin. Et quel plaisir ! À la fin de ma marche, je me posais des questions « existencielles » et Albert Bosch y répondait au fur et à mesure que je lisais son ouvrage. Hasard ? Je ne crois pas !

Ce livre sera ton meilleur compagnon de voyage si tu réalises une marche au long cours ou une nouvelle aventure. Ce livre a donc pour thème l’exploration, le dépassement de soi, l’élaboration d’objectifs, l’échec et la prise de risque. Le livre contient de nombreuses citations et conseils qui se dévoilent au fur et à mesure de sa lecture. Si tu es autoentrepreneur (se), tu y trouveras des réponses et un certain enrichissement personnel.

 

 

L’axe du loup — Sylvain Tesson

 

« Qu’est-ce que la marche t’amène spirituellement ? »

 

Ce périple reproduit par Sylvain Tesson est inspiré de l’histoire vraie de Slavomir Rawicz. C’est une aventure épique de 250 jours de marche, parfois à cheval, en trouvant de la nourriture par lui-même, tout en rencontrant les autochtones. Seul, il franchit les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les hauts plateaux tibétains ainsi que la chaîne himalayenne. Intelligent et authentique, je recommande ce livre à ceux qui se passionnent pour l’exploration et à la liberté.

Une odyssée en Russie, en Mongolie puis en Inde en portant un témoignage poignant aux évadés du camp. Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est la remise en question de Sylvain Tesson par rapport au mode de vie occidental et le vécu dramatique de ces évadés du goulag. Sylvain nous offre une aventure qui défend l’indépendance de l’être humain et du dépassement de soi avec comme credo « aller de l’avant ».

 

« Dans les forêts de Sibérie » est un autre roman que je te conseille si tu veux creuser l’univers de Tesson. L’auteur part vivre dans une cabane en bois sur les bords du lac Baïkal, dans la Russie profonde, emportant avec lui seulement ses bouquins et ses bouteilles de vodka.

 

Avant d’aller dormir chez vous — Antoine de Maximy

 

Avant d'aller dormir chez vous avec Antoine de Maximy

 

Je ne serai pas vraiment objective sur ce livre, car j’adore Antoine de Maximy à la base : c’est un homme inspirant et un véritable bout en train. Il se lance dans des aventures humaines incroyables avec son émission j’irai dormir chez vous. Je me suis pas mal identifié à lui pendant mes voyages parce que j’ai cette même folie et curiosité de rencontrer les gens sur la route et de façon tout à fait spontanée ! En se filmant avec deux caméras et arborant un bricolage des plus vintages, Antoine de Maximy choisit et voyage dans un pays inédit. Ensuite, il croise ses habitants et pose simplement la question le plus naturellement du monde :

 

« Est-ce que ça vous ennuie si je dors chez vous ce soir ? »

 

En général et non moins étonnant que cela puisse paraitre, les gens répondent souvent oui. Peut-être que de voir débarquer un extraterrestre français avec des caméras suscite la curiosité et invite aussi au dialogue et à la rencontre ? Bref, ce livre, comme son titre l’indique, parle plutôt de la vie d’Antoine avant l’émission et avant qu’il ne soit reconnu par le grand public. On apprend des faits marquants sur son enfance, en passant par différents : Antoine s’improvise journaliste, reporter animalier et explorateur en Amazonie. Je n’en avais pas la moindre idée, mais Antoine de Maximy a l’air d’avoir eu 999 vies lui aussi !

Ce livre recèle d’histoires de vies incroyables et l’on comprend mieux comment il en est venu à produire ces émissions. Un pari osé qui a fonctionné avec beaucoup de travail et d’acharnement — on lui a souvent claqué la porte au nez avant que Antoine ne devienne qui il est ! Perso, je reste admirative de son tempérament et de sa ténacité quant à la réalisation de ses projets. Avec ses chapitres courts et percutants, Antoine de Maximy, fidèle à lui-même, ne passe pas par 4 chemins.

Dans la Partie II du livre, Antoine raconte « J’irai dormir chez vous » l’émission de télévision, mais parle aussi de « J’irai dormir à Hollywood », son premier long métrage réalisé aux États-Unis.

 

Wild — Cheryl Strayed

 

Wild, en pleine nature

 

 

Un roman célèbre dans le monde entier écrit par Cheryl Strayed qui a décidé de se lancer à corps perdu dans le Pacific Crest Trail (PCT). L’un des sentiers les plus connus au monde et un des plus difficiles à parcourir en Amérique du Nord à cause des hautes montagnes et de ses Grizzlis. Finalement, Cheryl traverse seule 4200 kilomètres de montagnes depuis le Mexique jusqu’au Canada en longeant la côte de la Californie, l’Oregon et l’état de Washington.

Marcher pour se comprendre, atteindre ses limites, se trouver et se retrouver après une histoire personnelle chaotique. Elle décrit de manière simple et authentique son aventure, ses difficultés et ses belles rencontres éprouvées en chemin. Depuis, un film a été tiré du livre, mais personnellement, je n’ai pas accroché. Selon moi, le roman est plus complet, aventureux, analyse le mental de l’héroïne et parle davantage du dépassement de soi.

 

 

Alexandra David Neel — par Laure Dominique Agniel

 

Portrait et biographie d'une grande aventurière, exploratrice et féministe

 

L’exploratrice dispose de plusieurs casquettes : orientaliste, chanteuse d’opéra, féministe et aventurière. On apprend dans cette biographie qu’Alexandra est également passionnée par l’Asie et le bouddhisme après un voyage au Sikkim dans le nord de l’Inde.

Elle est transcendée par la beauté époustouflante de l’Himalaya et de ses sommets qui percent les nuages. Enfin, Alexandra est surtout connue pour être la première Européenne à pénétrer Lhassa au Tibet alors que la ville est encore interdite aux étrangers. Elle réalise l’exploit de franchir le col à dos de yack, avec son fils adoptif Yongden avec qui elle marche plus de 2 000 kilomètres !

Laure Dominique Agniel nous propose un décodage réussi sur Alexandra David Neel à travers les correspondances de son mari Philippe, depuis l’Himalaya jusqu’en Chine. Une lecture immersive et une biographie détaillée sur ce personnage haut en couleur qu’est Alexandra David Neel. Figure féministe, pour moi cette femme est une aventurière précurseure de son époque.

 

 

Le souffle des Andes de Linda Bortoletto

 

Le souffle des Andes, l'épopée de Linda Bortoletto

 

C’est l’histoire vraie de Linda Bortoletto : ancienne militaire, elle décide de changer complètement de vie à l’âge de 30 ans suite au décès de son père. À la fois exploratrice, conférencière et écrivaine, Linda voyage à travers le monde depuis 10 ans. Le but de Linda Bortoletto ? Éveiller les consciences en se confrontant aux autres.

Elle découvre par exemple les Tchouktches, un peuple nomade russe, se dépasse en traversant des contrées à vélo en Alaska ou encore réalise un marathon Tour de France. Mais durant l’été 2019, alors qu’elle parcourait seule la Turquie, le trek du Chemin des Soufis : c’est le drame. Linda subit une agression sexuelle où elle flirte avec la mort.

Pour s’en remettre, Linda décide d’affronter l’un des treks les plus difficiles de la planète : les Andes en solitaire. Personnellement, j’adore cette femme qui m’inspire beaucoup. Son livre est très facile d’accès, ce n’est pas de la grande littérature, mais plutôt à appréhender comme un récit de voyage. Linda possède une vision de la vie féministe et agréable.

 

À lire au bord d’une plage de sable fin ou dans une jungle tropicale au bout du monde.

 

Instincts ou Désert d’altitudes de Sarah Marquis

 

L'aventure de Sarah MarquisSauvage par nature

 

On ne présente plus Sarah Marquis, né en 1972 en Suisse. En effet, Sarah est connue dans le domaine du voyage extrême en solitaire et parcourt le monde à pied depuis plus de 25 ans. Elle traverse les États-Unis, marche 14 000 kilomètres dans l’Outback australien (Instincts) et 7000 kilomètres sur la cordillère des Andes (Déserts d’altitudes). En 2013 et 2014, elle remporte le prix de l’Aventurière de l’année. Ces récits nous plongent dans une grande aventure sur des terres sauvages : loin d’être toujours hospitalières.

 

Stupeur et tremblements — Amélie Nothomb

 

Au début des années 90, Amélie est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. En immersion dans cette entreprise nippone, la narratrice descendra dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’à être surveillante des toilettes. Amélie dépeint dans son roman « Stupeur et tremblements » la dure réalité du monde du travail au Japon en utilisant le sarcasme et l’humour. Une satire à mettre entre toutes les mains et en particulier ceux qui sont fascinés par la culture du pays du soleil levant.

 

 

Le quai d’Ouistreham — Florence Aubenas

 

Florence Aubenas, journaliste à bord d'un ferry qui traverse la Normandie jusqu'à l'Angleterre

 

Florence Aubenas part pour Caen et s’inscrit au chômage avec pour tout bagage : le bac. Elle ne révèle pas à l’entreprise qu’elle est en fait journaliste. Pôle Emploi lui propose rapidement un job : devenir agent de propreté sur un ferry assurant la liaison entre la France et l’Angleterre. Florence Aubenas a été grand reporter au journal Libération de 1986 à 2006 et nous offre une immersion réussie dans le monde de la précarité.

C’est certain, à la dernière page, on se souvient de cette histoire et se surprend à cogiter. Un petit coup de cœur bien mérité pour le roman « Le quai d’Ouistreham » qui met en lumière le déséquilibre du travail en France.

 

 

Sur la route — Jack Kerouac

 

Jack, sur la route, le mouvement beatnik des États-Unis

 

« Sur la route » est centré sur le personnage obscur et fascinant de Dean Moriarty. Ce livre est référencé comme un grand classique de la Beat Generation, mouvement littéraire et culturel né aux États-Unis dans les années 1950-1960. En révolte contre l’hypocrisie morale de l’Amérique bien-pensante, Jack Kerouac parcourt les États-Unis à la recherche d’un nouveau mode de vie. Pas besoin d’en raconter plus, ce roman est un exercice de style du road trip sauce made in USA.

 

Into the wild – Jon Krakauer

 

Into The Wild

 

Alexander Mc Candless, 24 ans, inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau décide de tout plaquer pour partir réaliser son plus beau rêve : L’Alaska. Un voyage épique qui le mènera au cœur du Grand Nord dans une solitude des plus extrêmes. Le roman a valu l’adaptation cinématographique de Sean Penn sur grand écran.

Alexander Supertramp est un nom qui te dit quelque chose ? Après avoir visionné le film, je me suis dit que j’allais étudier un peu plus le livre en profondeur. Résultat : je l’affectionne d’autant plus. Si son récit t’intéresse, tu peux aussi lire « Into the wild : l’histoire de mon frère » de Carine McCandless qui rétablit la vérité sur leur situation familiale.

Petite – Sarah Gysler

 

Dans la peau de la révoltée Sarah Gysler

 

Petite, c’est l’histoire de Sarah, une âme dans ce monde pour qui la vie de métro-boulot-dodo ne fait aucun sens. Un jour, elle constate qu’elle a le droit de choisir un autre chemin puis simplement d’oser.

Oui, d’avoir l’audace de partir à la rencontre des gens jusqu’au cap Nord et découvrir qu’il y a peut-être de l’espoir dans l’humanité. Un roman qui m’a personnellement touché puisque je m’identifie un peu à son histoire. Je la trouve inspirante. Elle prouve en particulier que voyager pour une femme n’est pas aussi dangereux que l’on peut le penser.

Sarah est passée plusieurs fois dans les médias, notamment dans BRUT où elle explique comment elle voyage sans argent. Elle apprend même à pêcher sur la route !

 

 

C’est déjà la fin de cet article. Je m’engage à développer cette liste au fur et à mesure de mes découvertes. J’espère que ces livres te plairont et t’apporteront réflexion, créativité et goût de l’aventure. Et toi ? 🙂 N’hésite pas à partager tes trouvailles dans les commentaires. En recherche d’inspiration voyageuse ? Je t’invite avant de partir à consulter 8 livres de développement personnel à lire ainsi que 31 podcasts à écouter d’urgence en voyage.

 

Logo 999vies

L'Inspiration

Baroudeuse

Je ne spam pas ! Consulte ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Cet article a 2 commentaires