Cuba est un pays fascinant et complexe qui est devenu plus accessible aux voyageurs du monde entier ces dernières années. Bien qu’il soit connu pour ses belles plages et ses voitures vintage, il y a beaucoup plus à découvrir au-delà des destinations touristiques typiques. Cependant, programmer un voyage à Cuba peut être difficile en raison de sa situation politique et économique unique. Dans cet article, je te livre 16 informations essentielles à maîtriser avant de planifier ton aventure à Cuba. Allez, c’est parti !

 

Tout connaître sur Cuba : Histoire, informations pratiques et traditions à Cuba

 

16 informations à connaître avant de planifier ton voyage à Cuba

1. Deux monnaies existent à Cuba : le CUC et le CUP 

À Cuba, il existe deux monnaies distinctes : le CUP (peso cubain) utilisé principalement par les résidents pour les transactions quotidiennes, et le CUC (peso convertible cubain) qui était destiné aux touristes et aux échanges en devises étrangères (il se base sur le dollar américain).

Le CUC a été progressivement retiré et le pays tend vers l’usage exclusive du CUP pour toutes les opérations.

Tu peux anticiper et échanger ton argent avant ton aventure pour obtenir le meilleur taux de change.

Les cartes de crédit internationales ne sont pas acceptées partout, il est donc recommandé d’avoir suffisamment d’argent liquide avec toi tout le temps de ce lorsque tu voyages.

 

 

2. L’île possède un des meilleurs systèmes de santé d’Amérique

Le système de santé cubain repose sur une approche publique et universelle. Les soins sont gratuits pour les citoyens cubains, couvrant les services médicaux de base, les médicaments et les interventions chirurgicales. Les praticiens sont bien formés et Cuba se distingue par son taux élevé de médecins par habitant. Cependant, les ressources sont parfois limitées et l’accès à des traitements plus spécialisés peut être restreint. Malgré tout, le système d’hygiène cubain est reconnu pour avoir atteint des résultats de santé comparables à ceux de pays plus développés.

J’étais moi-même vraiment étonné en apprenant ça. C’est la preuve que l’on a tous des clichés en tête ! Par ailleurs, n’oublie pas de souscrire une assurance voyage pour explorer Cuba de manière sereine :).

 

 

3. Cuba est une destination sécuritaire pour voyager seule 

Cuba est une destination sécuritaire. Tu peux voyager seule à Cuba — il faudra juste veiller à respecter les recommandations habituelles et éviter les arnaques. Garde un œil sur tes affaires, planifie bien ton séjour et privilégie les transports officiels. En suivant ces conseils simples, tu pourras profiter pleinement de ton aventure cubaine en toute tranquillité.

 

 

4. L’île se distingue avec un grand choix de transports en commun

Charrettes, bus, trains, taxis collectifs, cocos, taxis, vélo-taxis, voitures vintages… À Cuba il existe différents moyens de déplacements en commun, dont le guagua — un autobus très local ! 

SIA Québec FAQ

Coco taxi : Des véhicules en forme de noix de coco qui servent de taxis dans certaines villes touristiques, comme La Havane. Ils sont une option amusante pour couvrir de courtes distances.

PS1 : Ne pas oublier de négocier les prix avant de monter dans un taxi ;

PS2 : Les transports publics sont très souvent en retard — compte 45 min/1 h à chaque fois. C’est l’heure cubaine !

 

 

5. Naviguer sur internet à Cuba : encore l’âge de pierre


Sur cette île à l’histoire peu commune, c’est encore l’âge de pierre pour tout ce qui concerne la connexion internet. Pour obtenir du réseau WIFI, il faudra que tu te procures une carte avec un code à gratter pour un raccordement internet de une heure seulement. Tu peux en acheter à des vendeurs ambulants directement dans la rue. Pour ma part, j’ai pris ça comme une occasion de me déconnecter pendant mon voyage. 

Un conseil : fais tes recherches d’itinéraires et de visites en amont et sauvegarde tout sur ton téléphone. Puis télécharge maps.me (carte disponible hors connexion).

Si vraiment tu tiens à être branché : certains parcs et hôtels ont des connexions Wi-Fi, mais elles peuvent être coûteuses et lentes. Et oui, tu commences à comprendre… Cuba est une île figée dans le temps. Cependant, au fil des années, on peut noter une évolution positive de la liaison internet sur l’île.

 

 

6. Se procurer la carte touristique à l’arrivée à l’aéroport 

Lors de ton arrivée à l’aéroport, tu devras te procurer une carte touristique connue sous le nom de « tarjeta del turista ». Cette carte est nécessaire pour entrer dans le pays à des fins touristiques et est souvent vendue au guichet de l’immigration ou dans des kiosques dédiés à l’aéroport. Assure-toi de vérifier les exigences avant de partir pour Cuba et être libre de séjourner chez l’habitant comme tu le souhaites — même pour faire du Couchsurfing

 

 

7. Se renseigner sur la période spéciale à Cuba

La période spéciale à Cuba était une époque extrêmement difficile dans les années 1990 après la chute de l’Union soviétique, caractérisée par des pénuries de nourriture et de carburant. Le gouvernement a pris des mesures d’urgence pour faire face à la crise. 

Pendant cette période, les habitants ont du affronter des disettes sévères de nourriture et de biens essentiels, ce qui a entraîné une augmentation de la faim. Si tu vas à Cuba, je te conseille de te renseigner un peu sur cette étape historique. Tu comprendras alors beaucoup mieux ce pays et ses résidants.

 

 

8. Peu de stocks sont disponibles dans les magasins

Il faut savoir qu’il y a peu de denrées disponibles dans les supérettes de l’île. On l’a vu juste avant, Cuba possède une histoire spéciale, le résultat de la période communiste. Tu découvriras toutefois une quantité limitée de biens comme des gâteaux, chocolats et pizzas dans ces commerces.

Par exemple, tu trouveras une seule sorte de gâteau à la vanille qui remplit toute l’étagère du magasin ! Pour avoir accès à d’autres items comme des rasoirs ou des produits de beauté : tu devras carrément demander que l’on t’ouvre une vitrine spécifique à la caisse où sont entreposées ces précieuses marchandises.

 

 

9. Se loger dans une casa particular (séjour chez l’habitant)

Une expérience de voyage unique à Cuba : loger dans une « casa particular ». Si tu veux goûter à l’authenticité cubaine, c’est le choix parfait. Imagine-toi séjourner chez l’habitant, profiter d’un accueil chaleureux et contribuer directement à leur économie.

C’est bien plus qu’un hébergement, c’est une immersion totale dans la culture cubaine. Alors, prêt(e) pour une aventure hors des sentiers battus ?

Les « casas particulares », aussi appelées gîtes, sont en réalité des chambres d’hôtes gérées par des familles cubaines. C’est comme si tu logeais chez des amis du pays, te plongeant ainsi dans la vie quotidienne de l’île. Ces logements peuvent être des chambres privées ou des appartements entiers, offrant souvent un contact direct avec les habitants (ou pas). En choisissant cette option d’hébergement, tu soutiens non seulement l’économie locale, mais tu as également l’opportunité de tisser des liens authentiques avec les habitants (ce qui peut être difficile pendant un voyage à Cuba).

 

PS : n’oublie pas la carte touristique à ton arrivée à l’aéroport (point 6) pour pouvoir dormir en toute légalité dans les casas particulares (voir point 6)

 

 

10. Attention au tourisme sexuel : le Jineterismo

Le « jineterismo » à Cuba fait référence à une pratique de tourisme sexuel où certains individus, souvent des femmes, s’engagent dans des relations avec des visiteurs dans le but de les escroquer ou d’obtenir des biens matériels. Cette pratique est toujours motivée par des difficultés économiques et le désir d’améliorer leur condition pénible.

Cependant, la grande majorité des Cubains sont des gens chaleureux et accueillants qui souhaitent partager leur culture et leur histoire avec les touristes. Reste sur tes gardes tout en profitant de ton voyage et fie-toi à ton intuition si tu trouves une situation un peu louche.

Enfin, le tourisme sexuel n’est pas à encourager pour le pays et peut avoir des conséquences négatives comme des problèmes sociaux.

 

 

11. Les affiches de propagande sont partout sur l’île 

Ces panneaux de propagande le long des routes peuvent surprendre. On peut voir le Che Guevara et Fidel Castro considéré comme de véritables vedettes sur l’île de Cuba. Ces images rappellent la profonde empreinte révolutionnaire de Cuba. Elles suscitent des questions sur la liberté d’expression et le pouvoir politique. Quoi que tu en penses, ces affiches sont des fragments visuels d’une époque révolue qui méritent d’être observés lors de ta visite. À toi de jouer pour les décoder et les apprécier.

 

 

12. Manger local dans les paladares 

Un paladar à Cuba est un restaurant privé tenu par des familles cubaines plutôt que par l’État. Ces restaurants ont vu le jour dans les années 1990 en réponse à l’assouplissement des réglementations économiques. Les paladares offrent une expérience culinaire unique en proposant une popote maison souvent préparée avec des ingrédients régionaux frais. C’est une opportunité pour les voyageurs de goûter à la cuisine authentique cubaine tout en soutenant les petites entreprises locales.

Les paladares se dénichent en général dans les villes principales et destinations touristiques à Cuba comme La Havane, Trinidad, Varadero et Santiago de Cuba. Certains paladares sont bien connus et populaires, tandis que d’autres peuvent être des trouvailles cachées. 

Les prix dans les paladares à Cuba varient en fonction de l’emplacement, du type de gargote, du menu et de la ville que tu visites. En général, se nourrir dans un paladar est plus cher que de manger dans un restaurant d’État, mais les tarifs restent généralement abordables pour les voyageurs. En moyenne, un repas dans un paladar peut coûter entre 10 et 30 CUC ($) (pesos convertibles cubains) par personne.

Ici, c’est l’expérience locale qui prime.

 

 

13. Offrir des cadeaux aux habitants

Pour ton futur voyage à Cuba, je te conseille de ramener des cadeaux aux habitants comme des crayons de couleur, des lunettes de soleil ou encore des chewing-gums. Ils seront vraiment heureux, car ils n’y ont pas accès ou très difficilement (en s’approvisionnant avec des contacts sur Miami). De plus, ces denrées sont très peu abordables pour les Cubains. Le salaire minimum dans ce pays est pourtant de 400 à 500 CUP c’est-à-dire 16 à 20 US dollars par mois !

 

 

14. La musique est omniprésente à Cuba

Ce n’est pas un cliché : la musique est littéralement à tous les coins de rue sur l’île. La salsa se pratique partout à Cuba et avant tout à La Havane, mais il y a tellement plus à découvrir.

Quelques sons typiques à Cuba :

Son cubano : Le son cubano-est l’un des piliers de la musique cubaine. C’est un mélange rythmique de guitares, de percussions et de voix envoûtantes. Il est considéré comme l’ancêtre de la salsa.

Rumba : originaire des quartiers afro-cubains, la rumba est une musique et une danse dynamique. Les battements des tambours et les mouvements passionnés créent une ambiance irrésistible.

Cha-cha-cha : Ce style musical a été popularisé dans les années 1950. Il est reconnaissable par ses rythmes de percussions enjoués et ses mélodies entraînantes.

Timba : Un genre plus moderne qui fusionne la salsa traditionnelle avec des éléments du jazz et du funk. La timba est énergique, syncopée et incite invariablement à la danse.

Boléro : Un genre romantique avec des ballades envoûtantes et des arrangements élégants. Le boléro est parfait pour les moments de détente.

Musique afro-cubaine : Les traditions musicales d’origine africaine ont une influence profonde à Cuba. Des rythmes tels que le changüí et le abakuá sont un rappel vibrant des racines culturelles du pays.

Jazz cubain : Le jazz cubain est exceptionnellement créatif, combinant des éléments traditionnels avec des improvisations inspirantes.

En ce qui concerne l’ambiance, imagine-toi plonger dans un kaléidoscope musical. Les boulevards résonnent de notes joyeuses, et les soirées retentissent au rythme des clubs. L’énergie et la passion pour la musique sont contagieuses. La danse n’est jamais bien loin, que ce soit dans les rues, les places publiques ou même les maisons. Les Cubains sont fiers de leur héritage musical et aiment le partager avec les visiteurs. 

Tu peux aussi prendre des cours de salsa à la Havane ou tout simplement guincher dans les nombreux bars sur l’île.

 

 

15. 2 saisons sur l’île : Saison sèche et saison des pluies 

Cuba connaît une saison sèche de novembre à avril, avec des températures plus douces et moins d’humidité, attirant de nombreux touristes. La période de pluie, elle, s’étend de mai à octobre, apportant des averses sporadiques, mais également des tarifs plus abordables et moins de foules.

 

 

16. Les Cubains et la culture du rhum

Les Cubains entretiennent une profonde culture du rhum, ancrée dans leur histoire depuis des siècles. Célèbre pour sa qualité, le rhum cubain est bien plus qu’une simple boisson : il incarne l’esprit festif de l’île

Des rhums blancs à ceux veillis en fûts de chêne, en passant par le fameux mojito, chaque variété raconte une tradition ancrée. Les Cubains savourent ces cocktails lors de moments de fête, de musique et de rassemblement, faisant du rhum un élément essentiel de leur mode de vie dynamique et joyeux.

 

 

Soirée improvisée à La Havane avec des Mexicaines !

 

J’espère sincèrement que ces 16 informations t’ont apporté une meilleure compréhension de ce pays insolite, que ce soit pour l’organisation de ton itinéraire ou simplement pour satisfaire ta curiosité. Si tu as d’autres questions à l’avenir ou besoin d’approfondissements, n’hésite pas à revenir consulter cet article. En attendant, je te souhaite une expérience de voyage des plus mémorables à Cuba ! Laisse-moi un petit commentaire et partage cet article autour de toi, qui sait, ces conseils pourront peut-être servir à quelqu’un :).

Ineys
Please follow and like us:

ABONNE-TOI

L'INSPIRATION BAROUDEUSE

2 ARTICLES PAR SEMAINE

Guide. Conseils. Inspiration voyage.

Pas de spam (2 newsletters par mois !) Consulte ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cette publication a un commentaire

  1. trumel

    Super article sur Cuba j,ai appris beaucoup de choses que je ne connaissait pas ,c,est clair et bien détallé , merci pour les infos .

Laisser un commentaire

  • Post category:Amérique Centrale / Destinations
  • Commentaires de la publication :1 commentaire
  • Dernière modification de la publication :6 novembre 2023
  • Temps de lecture :19 min de lecture