Athènes est la septième plus grande ville d’Europe avec 5,5 millions d’habitants. Visiter Athènes, la capitale de la Grèce a toujours été dans ma To Do List. Quand on évoque la Grèce, on pense à sa mythologie, ses petites tavernes au soleil et le sourire de ses habitants. Presque instantanément, on est transporté comme par enchantement par un air de vacances sur cette destination plus que latine. Que faire à Athènes ? Je t’explique tout dans mon article : 16 activités incontournables pour découvrir d’Athènes. Un café freddo et une salade grecque, svp.

 

 

Carte des 16 activités incontournables à Athènes

 

Que faire dans la capitale grecque ? 16 idées pour visiter Athènes

 

Il y a beaucoup de choses à faire à Athènes,  il va falloir que tu prennes le temps d’élaborer ton programme selon tes préférences et tes centres d’intérêt. Je t’ai préparé un petit guide point par point pour que tu puisses toutefois profiter des incontournables. Mais pour moi l’idéal pour découvrir une capitale c’est de te perdre dans la ville tout simplement.

Pour découvrir un itinéraire clé en main avec d’autres astuces, je t’invite à consulter mon article : 72h à Athènes qui est complémentaire à celui-ci.

1. S’émerveiller devant l’Acropole et admirer le Parthénon

Mais… qu’est-ce que l’Acropole ?

Pour faire simple, c’est le temple emblématique, où le mythe de l’affrontement entre Poséidon et Athéna pour le contrôle de l’Attique a eu lieu. La légende veut qu’Athéna offre un rameau d’olivier alors que Poséidon fait jaillir une source d’eau salée

L’ensemble de l’Acropole et du Parthénon est célèbre à l’échelle mondiale. C’est un symbole universel de la civilisation classique et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Acropole est vraiment le must have à absolument visiter si tu viens à Athènes. Une fois à l’intérieur, tu pourras explorer le Théâtre de Dionysos, l’Odéon d’Hérode Atticus, les Propylées, le temple d’Athéna Niké et l’Érechthéion

Prix : 20 € en été du 1er avril au 31 octobre et 10 € en hiver du 1er novembre au 31 mars

Dans la ville d’Athènes : si tu veux découvrir une vue unique et prendre de la hauteur sur l’Acropole, je te propose le bar Couleur Locale en altitude avec sa terrasse animée en sirotant un cocktail.

 

 

2. S’instruire au musée de l’Acropole 

Après ta visite de l’Acropole, ne manque pas le Le Nouveau Musée de l’Acropole. Il est situé dans un bâtiment contemporain qui abrite une vaste collection de trésors archéologiques, y compris les frises du Parthénon. Ce musée incontournable raconte l’histoire d’Athènes grâce à ses vestiges exposés sous un sol de verre. Tu pourras voir de tes yeux les fascinantes Caryatides, des statues représentant de belles prêtresses. C’est également un passage incontournable si tu prévois une visite à Athènes.

Prix : 10 € pour les adultes (15 € en haute saison)

 

 

3. Se promener dans l’agora antique à Monastiraki

Se promener dans l’Agora antique d’Athènes est une expérience pour découvrir l’Athènes d’autrefois : le centre névralgique de la vie sociale, politique et commerciale de la Grèce.

 

Bibliothèque d’Hadrien

La Bibliothèque d’Hadrien était une structure romaine à Athènes, construite par l’empereur du même nom au IIe siècle. Elle servait de zone de stockage pour des manuscrits anciens et de lieu d’étude. Au fil du temps, elle a subi des dommages et est tombée en ruine. Aujourd’hui, ses vestiges sont une partie importante du site archéologique de la capitale.

 

Prix : 6 euros et gratuit pour les moins de 25 ans

 

Tour des vents 

Juste à côté, ne manque pas la tour des Vents, une ancienne tour météorologique et une horloge hydraulique avec des sculptures représentant les huit vents.

 

 

4. Photographier la place Syntagma

La place Syntagma est le symbole de la vie politique et sociale d’Athènes. Tu pourras photographier l’imposant bâtiment du Parlement grec, où se déroulent les relèves de la garde devant le tombeau du Soldat inconnu. L’architecture néoclassique et les jardins bien entretenus en font un superbe endroit pour prendre des photos, en particulier lors du coucher du soleil.

 

5. Explorer le quartier de Plaka

Tu peux te balader dans le quartier de Plaka, le plus ancien d’Athènes, situé au pied de l’Acropole. C’est un endroit typique de la capitale avec une histoire vieille de 5000 ans. Aujourd’hui, tu peux explorer de nouvelles tavernes, admirer le street art, déambuler dans ses passages escarpés et profiter des petits troquets artys.

3 idées d’adresses pour manger à Plaka

  1. Taverna Kyclades : fruits de mer frais
  2. O Thanasis : déguster un gyros à petit prix
  3. Café Avissinia : un café charmant avec une vue magnifique sur l’Acropole

 

 

6. Prendre de la hauteur dans le quartier d’Anafiotika

À proximité de Plaka, enfonce-toi dans le quartier pittoresque de Anafiotika. Tu peux déambuler dans les ruelles blanches et bleues qui rappellent clairement les Cyclades. Admire les fresques d’Agios Georgios et profite de vues panoramiques depuis la colline de l’Acropole. C’est assez incroyable de pouvoir totalement changer d’atmosphère à pourtant cinq minutes à pied de l’artère la plus animée (Plaka).

 

7. Explorer le quartier de Psiri

Le quartier de Psiri est réputé pour son atmosphère dynamique et culturelle. Tu pourras déambuler dans ses rues étroites, pavées et ses nombreuses tavernes, cafés et bars. C’est un endroit idéal pour découvrir la vie nocturne athénienne, déguster une cuisine grecque authentique et profiter du street art.

Là où l’histoire et la modernité se rejoignent.

 

8. Explorer le quartier d’Exarchia

Exarchia est un autre quartier d’Athènes que je te recommande de découvrir pour sortir un peu des sentiers battus par les touristes.

Idées d’activités à Exarchia

  1. Profiter du parc Strefi
  2. Découvrir des boutiques indépendantes
  3. Assister à des performances au théâtre Embros
  4. Photographier le street art
  5. Expérimenter une vie nocturne animée avec de nombreux bars et clubs
  6. Tester les très bonnes pâtisseries du quartier.

L’atmosphère de ce quartier est définitivement bohème et alternative. Malgré sa réputation de faubourg rebel, Exarchia est habité par des étudiants et quelques familles grecques. Il y a vraiment tout ce qu’il faut pour profiter du meilleur de ce que la capitale grecque peut t’offrir.  

Guide : que faire à Athènes en 72H

 

9. Faire son shopping au marché central 

Explore une partie de la ville en effervescence : le marché central d’Athènes.

Véritable vivier de vie locale, tu pourras observer des étals débordant de produits artisanaux, du miel aux confitures, ainsi que des souvenirs. Une expérience hors des sentiers battus pour les sens et les papilles.

 

10. Découvrir les nombreux musées d’Athènes

Musée Archéologique d’Athènes

Tu le sais : l’archéologie va de pair avec la culture grecque en général. Athènes n’y coupe pas et tu auras la joie de découvrir une impressionnante compilation d’artefacts de l’Antiquité. À l’intérieur, les touristes profitent de sculptures, céramiques, bijoux et objets de la vie quotidienne de la Grèce Antique. Les pièces maîtresses incluent les ornements du Parthénon et la collection de masques funéraires mycéniens.  Personnellement, j’avais prévu d’y aller, mais il a fermé plus tôt exceptionnellement. Je n’ai donc jamais pu le visiter, mais ce sera prévu pour ma prochaine visite.

Basse saison (du 1er novembre au 31 mars) : 6 
Haute saison (du 1er avril au 31 octobre) : 12 
Jusqu’à 25 ans : entrée gratuite.

 

 

Musée de l’art cycladique 

Le musée de l’art cycladique fait partie des plus belles galeries en Grèce. Il présente une collection d’artefacts et de sculptures, témoignant de différentes périodes historiques de la région. Parmi les pièces les plus remarquables, on trouve des statues en marbre au design épuré, des figurines, des poteries et des outils anciens datant de l’âge du bronze. Cette collection offre un fascinant aperçu de la culture cycladique, y compris la célèbre civilisation de Kéros-Syros, caractérisée par sa simplicité et son esthétique minimalistes. 

 

Prix. Tarif réduit : 9 € (9,60 US $). Moins de 18 ans : entrée gratuite.

 

 

Musée Benaki 

Le Musée Benaki, fondé en 1930 par Antonis Benakis tu introduis à l’histoire de la Grèce. Il abrite une vaste collection d’art grec, allant de l’Antiquité à l’esthétique contemporaine. La galerie est répartie en plusieurs bâtiments thématiques, chacun mettant en valeur une période ou un style spécifique.

 

Bon plan : le musée est gratuit le jeudi soir. Sinon le prix est de 8 €.

 

 

Musée grec des instruments de musique (Plaka)

Le Musée grec des instruments de musique folk à Plaka est un endroit parfait pour les familles ou les amateurs d’art musical et de culture grecque.  Le fait qu’il soit relativement modeste et se parcourt en 45 minutes en fait une option idéale si tu as peu de temps, mais que tu souhaites tout de même découvrir la musique traditionnelle du pays.

Possibilité de boire un p’tit café pour se détendre à la fin de la visite.

 

Gratuit

 

11. Revivre l’histoire du marathon au stade olympique Panathinaiko

Admire le stade olympique de marbre blanc Panathinaïko également connu sous l’appellation de Kallimarmaro. Ce stade a une capacité de 80 000 personnes. Il est célèbre pour avoir accueilli les premiers Jeux olympiques modernes en 1896.

 

Légende de Marathon

Le Stade panathénaïque est historiquement lié à la course du Marathon. En effet, le Marathon tire son nom de la légendaire course de Philippidès. Un messager grec qui aurait couru de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire grecque, lors de la bataille du même nom en 490 avant J.-C. Il est malheureusement mort d’épuisement à son arrivée. C’est cette histoire qui a inspiré la création de la course moderne du marathon, qui est maintenant une épreuve majeure des Jeux olympiques.

 

 

12. Se détendre dans le jardin national

Le Jardin National de Zappeion a été créé en 1888 en faveur des premiers Jeux olympiques modernes. Il abrite le magnifique bâtiment Zappeion, de style néoclassique, qui sert de lieu d’exposition et d’événements. Le jardin lui-même offre une atmosphère tranquille avec des plantes, des fleurs et des statues, idéale pour une promenade relaxante en plein cœur de la capitale.

C’est l’endroit pour admirer la relève de la garde grecque et pourquoi ne pas réaliser quelques clichés.

 

13. Grimper le mont Lycabette et atteindre les hauteurs de la ville

Le mont Lycabette ne mesure que 277 mètres d’altitude, mais sa position stratégique en plein cœur de la capitale en fait un point de vue de premier choix pour contempler l’Acropole ainsi que la mer Égée. Tu peux choisir de t’y rendre à pied ou en funiculaire. C’est un endroit idéal pour admirer le coucher de soleil ou prendre des photos mémorables.

 

14. Goûter de nouvelles saveurs dans les tavernes grecques traditionnelles 

Souvlaki, brochettes de viande marinée, poulpe, choriati, dakos ne font pas encore partie de ton vocabulaire ? Il faut vite remédier à ça ! Athènes est une ville à la fois gastronomique et économique. Les tavernes sont des lieux parfaits pour rencontrer des Grecs, goûter et partager cette délicieuse cuisine.

Et pourquoi ne pas rester jusqu’au bout de la nuit

La tradition grecque adore le live musique — je te recommande de te trouver une petite taverne bien locale. Fuis les rues trop touristiques à Plaka : double de prix et peu authentique. Bref tu vas te régaler avec des  ingrédients frais et de la nourriture méditerranéenne.

Cerise sur le gâteau, les Grecques offrent souvent le dessert ou l’apéro.

Vraiment, la Grèce est un pays généreux.

Si ce sujet t’intéresse, tu peux lire : Foodie, Tour en Grèce.

 

15. Arpenter la colline Filopappou

Entre deux tavernes, je te recommande de t’attarder sur la colline Filopappou, également connue sous le nom de colline des Muses. Une fois au « sommet », tu découvriras le monument de Filopappos, un mausolée construit en l’honneur de l’homme politique et bienfaiteur romain. C’est un endroit idéal pour une promenade tranquille, un pique-nique ou pour faire son jogging.

J’ai eu la chance d’observer de nombreuses tortues terrestres sur cette colline. 

 

16. Se plonger dans l’univers de Poséidon au cap Sounion

Le cap Sounion est un site mythique à ne pas manquer lorsqu’on visite la capitale grecque.

Il abrite deux sanctuaires dédiés à Athéna et Poséidon qui offrent une vue superbe sur le cap Sounion et la mer. L’endroit est vraiment de toute beauté.

 

Pour t’y rendre depuis Athènes, opte pour un bus touristique depuis la gare routière de KTEL ou loue une voiture. Tu peux aussi booker un tour : simple et efficace, mais prends bien en compte que ton temps sur place sera limité.

 

Guide : que faire à Athènes en 72H

 

Le cap Sounion est aussi associé à la légende du roi Égée et de Thésée de la mythologie grecque. Thésée, avant de combattre le Minotaure en Crète, promit à son père Égée de hisser des voiles blanches à son retour en cas de succès, mais il oublia. Voyant les voiles noirs, Égée se jeta dans la mer, qui porte désormais son nom, la mer Égée. Cette légende tragique est étroitement liée aux falaises du cap Sounion et à son temple de Poséidon emblématique, en faisant un lieu marqué par cette histoire antique.

Clique ici pour découvrir d'autres photos

 

Les Grecs sont fiers de leur pays et de leur culture. Les voyageurs peuvent explorer des sites antiques, déguster de délicieux repas méditerranéen et découvrir l’âme de cette ville vibrante. Si tu veux étendre ta lecture sur ce pays touchant, je te recommande Foodie Tour en Grèce ou la suite de cet article 72H à Athènes. N’hésite pas à laisser un commentaire, ça m’encourage à continuer de m’investir dans ce blog d’aventure pour te livrer d’autres articles sur la Grèce (par exemple) !

 

Logo 999vies

L'Inspiration

Baroudeuse

Je ne spam pas ! Consulte ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire