Zoom sur le projet Tour du monde avec une classe de CM1

 

Dans cet article, je suis contente de présenter Clémence, une amie rencontrée pendant mes études à l’université à Dunkerque. C’est une professeur des écoles depuis 4 ans à Hem, près de Lille, dans le Nord de la France. 

En échangeant ensemble, nous est venu une idée de lancer un projet pédagogique en lien avec mes voyages au long cours et son projet pédagogique. Le but est d’intéresser les enfants avec un échange de carte postale autour du monde et un partage d’expérience mutuel. 

Sur 999vies, je voulais donc présenter un peu le projet, la réaction des enfants quand ils ont reçu ma carte postale du Vietnam et les projets futurs à venir. Place à Clémence.

 

Peux-tu nous parler de ton projet pédagogique sur le monde et ce qui t’a inspirée à le mettre en place avec tes élèves ?

 

Quand j’ai appris en août que j’allais avoir des CM1 toute l’année, je me suis dit qu’il fallait que je trouve un thème, un « fil rouge » sur l’année qui pourrait fédérer le groupe, et surtout intéresser tous les élèves. Je me suis alors mise à faire des recherches sur les blogs de professeur des écoles et j’ai vu plusieurs thèmes : les jeux olympiques, la mythologie, Harry Potter.

Les blogs de professeurs des écoles regorgent d’idées en tout genre mais quand j’ai vu ce thème : Tour du Monde… ça m’a tout de suite parlé.

Déjà, j’adore voyager, et de deux je me suis dit que c’était un thème très large, avec lequel on pouvait faire plein de choses tout au long de l’année et qui pouvait correspondre à toutes les matières enseignées à l’école. Je me suis donc lancée dans ce thème pour l’année qui m’a tout de suite super inspirée.

Et j’ai trouvé d’ailleurs ensuite plein de choses déjà faites par des professeurs des écoles sur ce thème et ça m’a grandement aidé (j’utilise par exemple une méthode de dictées assez connue : qui s’appelle dictées histoire des arts et tour du monde de de Mélanie Pouëssel) et j’ai ensuite fait toutes mes programmations à partir de ce livre.

 

En photos quelques exemples des programmations que j’ai faite grâce à la progresses de « Dictées Autour du Monde » :

Exemple des dictées Autour du Monde

 

Je trouve que cette approche pédagogique permet aux élèves d’acquérir au cours de l’année beaucoup de culture générale, et une certaine ouverture d’esprit : on voit une oeuvre d’un pays, un monument, une tradition, chaque semaine. Chose qui est très souvent peu faite à l’école (ces matières « histoire des arts » et géographie » sont souvent un peu celles qu’on « saute » parce que l’on a pas le temps, que l’on préfère tout donner sur l’enseignement des maths et du français, et bien là avec ce thème tout était lié : la géographie, l’histoire des arts, l’orthographe avec les dictées ; etc.)

En plus, comme mes élèves sont en CM1, ils sont plus matures, ont beaucoup de questions sur le monde :

 

Comment ils vivent ? Pourquoi il y a la guerre ? Pourquoi certaines personnes n’ont pas la même religion ?

 

Ce sont des questions que l’on ne retrouverait pas en maternelle, en CP, voire jusqu’au CE où les enfants sont plus concentrés sur leur monde proche, autour d’eux : le monde de la famille, des proches, des endroits qu’ils connaissent.

Ce projet pédagogique sur le monde était donc pour moi un thème motivant, qui pouvait intéresser les élèves et qui permet aussi de s’évader, de discuter sur des sujets que l’on aurait peut être pas abordés à l’école autrement parce que dans ces moments où l’on reçoit des cartes postales par exemple, on découvre d’autres choses, d’autres cultures, façons de vivre, de manger ce qui entraine plein de questions et de discussions enrichissantes.

 

Comment as-tu structuré ce projet et quels sont les principaux objectifs que tu souhaites atteindre avec tes élèves ?

 

Pour structurer ce projet, je me suis beaucoup basée sur la progression déjà toute faite du livre de dictées autour du monde. Comme il y a 5 périodes dans l’année scolaire, on étudie un continent par période :

Période 1 : L’Asie

Période 2 : L’Afrique

Période 3 : L’Amérique

Période 4 : L’Océanie

Période 5 : L’Europe

 

Programmation Arts Visuels et Musique

 

Les dictées de la période 1 sont donc toutes en rapport avec l’Asie, celles de la période 2 avec l’Afrique, etc. J’ai donc ensuite fait mes programmations de musique, d’arts plastiques en fonction de chaque continent.

Exemple: pour la période sur l’Amérique on fait du pop art en arts plastiques, pour l’Asie on fait des origamis, pour l’Océanie on fait des peintures aborigènes, etc. Et on voit en musique les instruments et les musiques typiques de ces pays (didgeridoo, ukulélé, jazz… ) etc.

En littérature à l’école, on doit faire lire aux élèves de CM : 1 à 2 livres par période en lecture suivie. J’ai donc aussi choisi les livres que j’allais leur faire lire en rapport avec les continents de chaque période :

Nous avons lu :

La perle phosphorescente (conte populaire chinois) ;

« L’Afrique Petit Chaka » ;

– « Little Lou » (histoire d’un jeune américain qui se passionne pour le jazz à Brooklyn) ; – Toto l’ornithorynque une BD qui se déroule en Australie, – et Harry Potter à l’école des sorciers pour la dernière période.

Pour récapituler, mes principaux objectifs dans ce projet étaient les suivants :

Pourquoi as-tu choisi d’intégrer des correspondances avec une voyageuse comme moi dans ton projet pédagogique ? Quels avantages vois-tu dans cette approche pour tes élèves ?

J’ai voulu inclure dans mon projet, une correspondance entre toi et mes élèves parce que cela permettait à mes élèves, en plus de recevoir des lettres, de pouvoir en écrire.
Il y avait du coup derrière un objectif d’écriture : « savoir produire des écrits variés » (intitulé du programme). En CM, on voit plusieurs types d’écrits et leurs codes, les élèves peuvent savoir écrire par exemple un conte, une recette, un article de journal, un récit fantastique, et la correspondance -> par carte postale ou par mail en fait partie.

On a donc fait, avant de t’écrire, un travail en amont sur la lettre : présentation de la lettre, formules de politesse, différence entre les formulations formelles et informelles, etc…

J’aurai aussi aimé faire une correspondance avec une école à l’étranger, mais ça ne sera pas pour cette année.

De plus, comme tu voyages dans plusieurs pays et sur une longue période : cette correspondance était l’occasion pour les élèves de découvrir, à travers toi, différents pays, leurs cultures, leurs modes de vie. Et ça leur plait beaucoup !

Les élèves sont super contents de recevoir tes courriers et surtout de pouvoir y répondre (chose qu’on ne fait pas avec les autres cartes postales que l’on reçoit). La prochaine fois, il t’écriront un mail 😉 on ira donc en salle informatique, etc… Ils adorent !

Comment tes élèves ont-ils réagi à la réception de la carte postale que je leur ai envoyée du Vietnam ? Quel a été leur niveau d’engagement et d’enthousiasme ?

 

Lorsque l’on a reçu la carte postale du Vietnam, ils ont tout de suite eu plein de questions, j’ai pu leur montrer sur internet les différents plats, et certains monuments, que tu avais cités dans la carte.

Mais là où ils sont été super enthousiastes c’est quand je leur ai dit qu’on pourrait répondre à cette carte postale.

 

 

Ils ont ensuite été vraiment tous très engagés dans l’activité pour t’écrire chacun une réponse, ils ont voulu décorer la carte postale pour Inès, faire des dessins, mais surtout, et je pense que tu l’as vu, ils t’ont posé un millier de questions…. J’essayais de leur expliquer que j’aurai aimé que dans leur lettre il n’y ait pas « que des questions » mais c’était dur de leur faire écrire autre chose xD.

Ils ont surtout trouvé que ton mode de vie était incroyable ! Et que tu avais de la chance ! Ils avaient pleins de questions sur comment tu vivais là-bas ? Où tu dormais ? Est-ce que tu travailles dans les pays où tu voyages. Enfin plutôt :

 

Comment elle fait pour gagner de l’argent et voyager comme ça tout le temps ? xD » ? Où étais- tu en ce moment ? ; etc.

 

 

En tant que professeure, comment utilises-tu ces échanges pour enrichir le programme scolaire et encourager la curiosité et l’ouverture d’esprit chez tes élèves ?

Ces échanges avec les élèves sur les cartes postales (et sur le thème « Tour du Monde » en général) sont un moyen incroyable d’enrichir le programme scolaire et d’élargir la curiosité et l’ouverture d’esprit de mes élèves.

En prenant du recul, je sais pertinemment que je n’aurai pas abordé autant de monuments, de lieux, de personnages connus, d’éléments culturels dans une année scolaire, si je n’avais pas choisi ce thème. Nous avons par exemple parlé de l’histoire d’Anne Franck après avoir reçu une carte postale d’Amsterdam, de Elvis Presley après avoir reçu une carte de Tennessee, de Martin Luther King, etc. Ce qui n’est pas forcément au programme en CM1 mais qui permet de relier à l’Histoire du monde, une époque, etc.

 

Les enfants à chaque période ramenaient des choses représentant le continent que l’on était en train d’étudier, nous on fait des petits récits sur ces objets qu’ils apportaient (d’où ça vient ? À quoi ça sert ?).

C’était tellement enrichissant de voir que dans le vécu, dans leur vécu, ils nous apprenaient eux-même des choses. Et dès que cela touche au vécu des enfants alors ça les intéresse, ça leur parle, ils sont curieux et ont plein de questions.

 

J’ai un élève qui a vécu un mariage en Inde et qui nous a tout montré dans son exposé, une autre élève qui est partie à Madagascar quand elle était petite et nous a ramené plein de souvenirs…

 

Photos de notre coin tour du monde au cours de l’année :

Asie & Afrique
Océanie

À quel âge tes élèves participent-ils à ce projet et comment adaptes-tu tes activités en fonction de leur niveau de compréhension et de maturité ?

Mes élèves ont entre 9 et 10 ans et le thème « Tour du Monde » est un thème qui est très bien adapté à leur âge. Comme j’ai dit plus haut : à cet âge ils commencent à avoir des questions moins centrées sur eux-mêmes et plus tournées vers le monde extérieur.

Mais bon, je pense que le thème Tour du Monde peut aussi s’appliquer aux élèves de maternelle, on peut toujours adapter pour tous les âges.

Comment envisages-tu l’évolution de ce projet dans le futur ? As-tu des idées ou des plans pour l’élargir ou l’améliorer ?

 

 

Dans le futur, si j’imaginais que je continuais avec cette classe l’année prochaine (ce qui ne sera pas la cas ^^), j’aimerais continuer ce projet cartes postales, qui a du coup très bien marché, ça été finalement ce que les élèves ont préféré de cette thématique tour du monde tout au long de l’année.

J’aimerais aussi commencer dès le début d’année une correspondance avec une école à l’étranger pour que chaque élève de ma classe ait un correspondant avec qui communiquer et avec lequel ils pourraient échanger tout au long de l’année, discuter des différences et des similitudes entre leur vie en tant qu’enfant en France et la vie entant qu’enfant dans un autre pays.

 

>> En savoir plus : Postcrossing, site d’échange de cartes postales à travers le monde.

 

Ou sinon, si je pouvais, par exemple continuer le projet qu’on a commencé avec toi, Inès, j’imagine bien mes élèves établir une correspondance plus poussée avec toi (sûrement par mail car tu voyages beaucoup) où tu leur enverrai des photos (ou même des vidéos) de là où tu es en ce moment, où ils te poseraient des questions et en retour tu nous renverrai des photos, d’un autre endroit etc.

Ça serait très enrichissant (j’imagine même toutes les semaines passer une petite vidéo d’Inès en classe: « coucou les enfants, je suis dans tel pays et j’ai vu ça et ça et ça » et qu’après on réponde à ta vidéo en mail… Ça pourrait être trop chouette.

Envoi de cartes postales depuis le Vietnam

 

Enfin, quels conseils donnerais-tu à d’autres enseignants qui souhaitent mettre en œuvre des projets similaires dans leur classe pour encourager l’ouverture sur le monde et la communication interculturelle ?

Si je devais donner des conseils aux enseignants qui souhaitent mettre en oeuvre ce projet tour du monde : ça serait LANCEZ-VOUS !! C’est un thème tellement enrichissant pour les enfants ! Quand je fais le point je me dis que mes élèves ont vraiment appris beaucoup en culture générale et se sont des souvenirs qui restent.

Suivez la méthode « Dictées Autour du Monde » qui est extrêmement bien faite et où tout est clé en main. Et inspirez-vous des collègues sur Internet, qui mettent des ressources en pagaille sur leur site sur cette thématique autour du monde, c’est une mine d’or.

Et surtout, moi qui pensais que ce serait un projet parallèle et pas très important…

 

Je vous conseille d’instaurer ce projet cartes postales dans vos classes !

 

Je m’étais dit que ça ne marcherais peut être pas que je n’aurai pas beaucoup de cartes, que ça tomberait peut être à l’eau en cours d’année, et que le plus important c’était que je garde ce thème « Tour du Monde » tout au long de l’année et puis tant pis pour les cartes postales si ça ne marche pas…

 

Mais en fait : je croule encore sous les cartes postales (on en a encore une dizaine à lire et on en reçoit toujours ;)).

Ça a été pour moi, le gros projet de cette année : les parents étaient contents d’envoyer des cartes à leurs enfants, d’en parler à leur entourage pour faire la surprise et que untel reçoive telle carte de papi et mamie qui sont partis en vacances ou de tonton qui habite aux US et les enfants étaient tellement contents de les recevoir, ils se battaient pour lire les cartes postales, tous les doigts étaient levés après la lecture d’une carte pour poser un millier de questions. Enfin, c’était juste top.

 

Exemple de carte postale écrit par Chloé

 

Le top du top, serait en plus de lancer une correspondance avec un voyageur ou avec une école, ça serait un des conseils que je garderais en tête, même pour moi même, si jamais je veux faire ce thème pour une autre classe l’année prochaine. Dès le début de l’année = instaurer une correspondance entre mes élèves et des enfants d’autres pays du monde (ou entre mes élèves et une voyageuse comme Inès ^^).

 

C’est vrai que le thème « Tour du Monde » est un thème que l’on retrouve beaucoup dans les écoles, il n’y a qu’a voir le nombres de sites destinés aux professeurs qui en parle, et ça peut paraitre même le sujet un peu « bateau » quand on ne sait pas quoi faire…

Mais je pense sincèrement, que tout dépend la manière de l’amener et de le faire vivre aux élèves. Finalement, cette année avec ce projet cartes postales en parallèle, mes élèves ont vécu pleinement cette thématique et ont appris énormément sur le monde.

 

Exemple de carte postale écrit par Leyla

 

Ressources Utiles pour se lancer dans un projet similaire en tant que prof des écoles

Recueil de Geniallys Dictées HDA Autour du monde

Dictées et histoire des arts Autour du Monde par la troussedesmaitresses

Dictées et histoire des arts Autour du monde par Mélimélune

Manuel : Dictées et Histoire des Arts – Cycle 3, Autour du Monde par Mélanie Pouëssel

 

Merci Inès pour ta contribution à notre projet de classe <3

Merci à Clémence pour sa confiance et ses réponses à mes questions. Je trouve que l’idée de faire un projet pédagogique en lien avec le voyage est incroyablement enrichissante. J’espère que ça t’a intéressé et peut-être donné quelques idées si tu es prof des écoles ou voyageur (voyageuse).
Je t’invite à poursuivre ta lecture avec cet interview vraiment inspirante de mes deux amis Alama & Antoine en tour du monde avec leur Projet Midwives Around The World.
Merci.
Logo 999vies

L'Inspiration

Baroudeuse

Je ne spam pas ! Consulte ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire